Parler du handicap ? Oui mais pas que !

Début de la description de l'image. Annonce du webinar intitulé "Parler du handicap ? Oui, mais pas que ! Comment éviter qu'il monopolise la conversation ?" avec photo de Ruben Perez et Clara FemmeBionique. Fin de la description.

J’adore parler de ma surdité, et ce depuis longtemps !
Cependant j’ai remarqué un truc : parfois on ne me parle QUE de mon handicap. Toutes les conversations finissent par tourner autour de ce sujet…

Or, c’est un sujet que je connais parfaitement. J’ai aussi envie de parler d’autre chose, de découvrir des choses sur mon interlocuteur ou mon interlocutrice sur des sujets différents que le handicap !

Donc parler du handicap, oui mais pas que !
Comment faire ?
Comment faire pour parler de mon handicap mais éviter qu’il vienne monopoliser toute la conversation ?

C’est sur ce sujet que nous avons échangé avec Ruben en vidéo.
Au final, ses conseils s’adressent à tout le monde car ils les donnent aussi aux chefs d’entreprise, des experts, des salarié-es…

Coaching En Prise De Parole stratégiques Pour Dirigeants et son équipe À Paris

Coaching En Prise De Parole stratégiques Pour Dirigeants et son équipe À Paris

Public speaking coach in paris. Ruben Perez, the public speaking expert for french and english speakers.

https://en.rubenperezcoach.com

Merci Ruben Perez, coach en prise de parole en public, pour ton partage d’expertise que j’ai vraiment apprécié !

Pour rendre la problématique plus concrète, voici une anecdote personnelle :

Avec mon chéri (sourd lui aussi), à un dîner de mariage, on s’assoit à côté de personnes que nous ne connaissons pas. Je me dis chouette, on va faire de nouvelles connaissances !

On entame chacun la discussion avec notre voisin. Évidemment, il y a beaucoup de bruit. Évidemment, les gens ont le réflexe de nous parler directement à l’oreille. Sauf qu’on me parle dans l’oreille où je n’entends strictement rien… Alors je suis obligée de présenter mon autre oreille. Donc de tourner la tête à 180 degrés !

J’explique pourquoi je tourne autant la tête : je suis sourde.

La personne me demande si mon chéri à côté de moi l’est aussi. Je réponds « oui » et me tourne vers lui.
Il est en train de dire à son voisin de table « oui, Clara aussi est sourde ! »

Tous les 2 nous en sommes au même niveau de conversation !!! 😅

Les bruits se sont atténués, une discussion à 4 commence puisque nous parlons du même sujet : la surdité.
On rigole en racontant les situations cocasses de la surdité. Ils s’exclament de surprise devant les infos qu’on leur donne. Ils se rendent compte de leur stéréotypes !

Lendemain on retrouve les personnes avec qui nous avions discuté pour le brunch. À certaines nous avions parlé que de la surdité. Avec elles, nous avions du mal à échanger. Ni nous ni eux avaient envie de reparler de la surdité à ce moment-là. Alors on s’est salué poliment, sans plus.

Avec d’autres personnes, on avait réussi à leur poser des questions sur leur métiers ou leur passion… il y a eu un véritable échange.
On a pu continuer à échanger au brunch sur des sujets variés.

Ce n’était pas la 1ère fois que je remarquais ces différents impacts d’une conversation sur la surdité.

Et je sais que je ne suis pas la seule à le vivre. Et que ce n’est pas réservé à la surdité. Loin de là !

Mais j’ai été surprise quand Ruben a expliqué que les expert-es ou les chefs d’entreprise vivent la même chose ! Dans notre webinar (sur YouTube ci-dessus), Ruben nous a donné des pistes pour éviter que la conversation devienne un monologue sur le handicap.

Car cela arrive si vite, dans tellement de situations de la vie quotidienne qu’on ne s’en rend même pas compte !
Et ce quel que soit notre statut : parent, personne handicapée, expert-e…

Sur instagram, une maman m’a fait un super retour après avoir visionné la vidéo :

Elle me raconte : « À la sortie de l’école de mon fils, les parents me posent toujours les mêmes questions sur son handicap. Grâce à Ruben, je me vois bien dévier leurs questions sur la difficulté qu’a eu mon fils pour faire du vélo.
Grâce à Ruben, je me vois bien dévier leurs questions sur la difficulté qu’a eu mon fils pour faire du vélo pour, hop, embrayer sur un autre sujet : quel est le meilleur endroit pour en faire ? Où vont-ils avec leur enfant ? »

Car oui, Ruben nous donne des astuces pour pouvoir parler d’un sujet sans rester focalisé dessus.

Ces astuces, il les donne aussi aux chefs d’entreprises, aux expert-es… ce n’est pas exclusivement adapté au handicap.
Il est à destination de tout le monde 😉

La vidéo a été :
– complétée de slides made by @claire_esperluette
– montée par @virginiededonifranchitti
– sous-titrée par @dinoamandine (qui a mis au moins 6 hhttps://www.rubenperezcoach.com/eures car le sous-titrage est vraiment qualitatif, rien à voir avec les sous-titres automatiques).
🌟 Merci beaucoup à vous 3 !!!