FemmeBionique ça boxe 🥊 :
Uppercut sur la vision uniquement péjorative du handicap.

Aujourd’hui, le terme « handicap » a tendance a mettre KO par le pathos.

Une moue « désolé.e ça doit être dur », apparaît presque automatiquement sur votre visage lorsque quelqu’un vous parle de son handicap.

Oui, le handicap a ce côté là : difficile à vivre. Au pire mortel, au mieux avec une épée de Damoclès au-dessus de notre tête menaçant de changer (encore) nos plans de vie.

Ce cĂ´tĂ© lĂ , il ne faut pas l’oublier. Merci le Teleton de l’avoir gravĂ© au fer rouge dans notre inconscient 😁

Mais le handicap ne se résume pas à ça !

Le handicap reprĂ©sente l’Ă©quitĂ©, le besoin de compensation :

« Handicap » vient du raccourci de l’expression anglaise « Hand in the cap » signifiant « la main dans le chapeau ».

Au 16ème siècle, lorsque 2 personnes souhaitaient échanger de la marchandise, un arbitre estimait leurs valeurs. Il demandait ensuite à celle qui avait la marchandise de moindre valeur de COMPENSER en mettant dans le chapeau de l’argent ou d’autres marchandises.

Une personne handicapée a besoin de COMPENSER son handicap.

Elle le compense elle-mĂŞme,
Son entourage l’aide à compenser,
La société doit aussi compenser.

On peut donc TOUS agir au quotidien pour rendre la vie plus accessible. Autant personnellement qu’à travers notre métier.

Le handicap c’est donc une histoire de compensation, pas uniquement de pathos.

Alors si quelqu’un vous parle de son handicap, à la place de la moue « désolé.e ça doit être dur », demandez-lui ce que vous pouvez faire pour compenser son handicap !

Certaines personnes vous répondrons simplement : « Sois toi-même, continue de me regarder en tant que personne ».


(T-shirt FemmeBionique réalisé par @manon.chski du Studio La Tiote.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.